Baroques croisés entre Madrid et Mexico

Musiques de M. de Sumaya et de A. Scarlatti

Dimanche 18 février 2018 – 17h00

Strasbourg – Eglise protestante Saint-Pierre-le-Vieux

  • Solveig Acuna, soprano
  • Marc Hervieux, flûte à bec
  • Claire Secordel, flûte à bec
  • Parcival Castro, théorbe
  • Hélène Rydzek, viole de gambe

L’organiste Manuel de Zumaya est sans doute un des plus fameux compositeurs du Mexique à la période coloniale de la Nouvelle-Espagne. Sa musique a été le point culminant du style baroque dans le Nouveau Monde.
Il a été l’ élève d’Antonio de Salazar. Entre 1700 et 1708 il est probablement parti se perfectionner en Europe, et devient maître de chapelle à la Cathédrale d’ Oaxaca au Mexique, en 1745.
Son style fugué dans les parties instrumentales rappelle la musique de Alessandro Scarlatti, rencontré peut-être à Madrid…
Ce  concert croise des cantates de Sumaya et de Scarlatti aux affinités nombreuses, dont le texte fait souvent référence au sacré, car destiné à l’ Eglise.
L’ensemble composé de deux flûtes à bec et d’un continuo accompagnera  la soprano mexicaine Solveig Acuna.

2018.02.18.affiche_diffusion