« Sonates concertantes en Allemagne »

Dimanche 10 mars 2019 à 17h: Strasbourg – Eglise protestante Saint-Pierre-le-Vieux

  • Marc Hervieux, flûte à bec
  • Martin Gester, clavecin

Programme

Aborder la musique de J. S. Bach de manière générale n’est jamais une aventure facile, surtout quand il s’agit de sonates écrites pour un autre instrument, en l’occurrence le traverso. Transposées dans de nouvelles tonalités, les sonates proposées déconcertent d’abord dans leur configuration en trio, proposant un dialogue continu entre la flûte et la main droite du clavier pendant que la main gauche joue la basse, imperturbable.

Ainsi, l’enchevêtrement de ces trois voix donne à ces oeuvres une grande densité, comme si la musique s’inscrivait dans le mouvement perpétuel d’un moulin… Il y a dans ces sonates pour flûte et clavecin « obigato » une grande sérénité et à la fois une douce allégresse à l’image d’un ruisseau qui s’écoule.

Dans un style plus italien, des sonates riches de contrastes pour flûte et basse-continue de Haendel et de Telemann, à la fois tendres ou tristes dans les mouvements lents et très virtuoses dans les mouvements rapides, rappelant l’influence du style vocal de cette époque.